Polyphone

Institute for Incongruous Translation (Natascha Sadr Haghighian & Ashkan Sepahvand), Carbon Theater Act III Dark Loops, 2020 © Natascha Sadr Haghighian and Ashkan Sepahvand

Organisateur·rice·s : Kunstsammlung, Gera — Museum für Angewandte Kunst, Gera (Allemagne) — Musée d’art et d’histoire Paul Éluard, Saint-Denis (France)
Participant·e·s : Claudia Tittel , Anne Zeitz, Holger Peter Saupe, Anne Yanover, Lawrence Abu Hamdan, Félicia Atkinson, Oliver Beer, Candice Breitz, Carlfriedrich Claus, Kazumichi Fujiwara, institute for incongruous translation (Natascha Sadr Haghighian und Ashkan Sepahvand), Rolf Julius, Christina Kubisch, Christian Marclay, Vincent Meessen, Francisco Meirino, Ari Benjamin Meyers, Rie Nakajima, Max Neuhaus, Olaf Nicolai, Ute Pleuger, Natascha Sadr Haghighian, Matthieu Saladin, Neue Vocalsolisten Stuttgart, Lerato Shadi, Dennis Tyfus, Jorinde Voigt, Euridice Zaituna Kala 

Partenaires : Mathilde Arnoux (Deutsches-Forum für Kunstgeschichte Paris), Dieter Daniels (Hochschule für Grafik und Buchkunst Leipzig), Jan Thoben (Universität der Künste Berlin, Sound Studies Master), Matthieu Saladin (Universität Paris 8), Séverine Cauchy (Universität Rennes 2)
Dates : mars 2021 – janvier 2022
Lieux : Centre allemand d’histoire de l’art, Paris (France) – Musée d’art et d’histoire Paul Éluard, Saint-Denis (France) – Hochschule für Grafik und Buchkunst, Leipzig (Allemagne) – Kunstsammlung, Gera (Allemagne) – Museum für Angewandte Kunst, Gera (Allemagne) – en ligne          
 

POLYPHONE, Polyphonies visuelles et sonores regroupe des œuvres d’artistes internationaux.ales qui reflètent la rencontre de sons et de voix multiples à travers des constellations sonores aussi bien convergentes que divergentes. Issu.e.s de différents contextes historiques — des années 1970 à aujourd’hui — et géographiques — dont l’Allemagne, la France, le Japon et l’Afrique du Sud —, les artistes de l’exposition questionnent les effets et le pouvoir de voix et de sons pluriels.

Les installations, performances, dessins et vidéos, qui relèvent tous d’une dimension sonore importante, proposent d’interroger des modes perceptuels ainsi que des enjeux sociaux-culturels, voire politiques de la polyphonie. L’exposition repose sur la polyphonie musicale en tant qu’ensemble de plusieurs voix mais renvoie également au sens linguistique du terme selon Mikhaïl Bakhtine. C’est ainsi que POLYPHONE interroge les manières dont peuvent s’articuler des codes et des systèmes d’expression et de représentation qui sont, parfois, en contradiction.

Que ce soit en lien avec le fantasme de l’unisson grâce à des expériences sonores ou la mise en lumière de phénomènes conflictuels, POLYPHONE révèle ce que peut signifier la congruence, en termes sonores, entre le multiple et l’organisé, l’individuel et le collectif, l’harmonie et la discordance à l’époque contemporaine.

 

Les dates et le contenu de la programmation sont susceptibles d’être modifiés en fonction de l’évolution de la situation sanitaire actuelle et des mesures gouvernementales de chaque pays concernant les lieux culturels.

Programmation

Exposition Gera:
⦁ 2.07.-19.09.2021, ouverture le 01 Juillet 2021: Kunstsammlung Gera et Museum für Angewandte Kunst, Gera
⦁ 01 juillet 2021, 11h: conférence de presse
⦁ 2.07.-19.09.2021: évènements et programme de méditation Gera

Exposition Saint-Denis:
⦁ Avril – juillet 2022: Musée d’art et d’histoire Paul Éluard, Saint-Denis.

Événements partenaires:
⦁ 15.03.2021: conférence ” Polyphonies ” à l’université de Rennes 2.
⦁ mars-juin 2021 (18.03, 09.04, 20.05, 18.06.2021): séminaire ” Exposer les polyphonies ” au Forum allemand pour l’histoire de l’art Paris.
⦁ 2.07.2021: conférence à l’Académie des arts visuels, Leipzig

 

Sponsors

Financé par la Fondation fédérale allemande de la culture

Soutenu par la Chancellerie d’État de Thuringe et la Fondation culturelle de Thuringe.

Autres sponsors : Sparkassenfinanzgruppe : Sparkasse Gera-Greiz, Sparkassenkulturstiftung and Kulturförderung der SparkassenVersicherung